Recyclage et récupération : Une valeur forte du spectacle musical « Gabor et les chapeaux rouillés »

« Même statique (le décor) est beau à tomber ! » (La Voix du Nord)


Des murs métalliques agrémentés de rouages mécaniques. Des tuyaux à droite et gauche crachant par moment de la vapeur. Des caisses empilées et des valises éparses. Une espèce de hublot mystérieux et de multiples objets détournés de leur utilisation première… Et au centre de tout ça, une sorte d’énorme station de contrôle, rafistolée de toute part et hérissée de leviers de commande improbables… L’endroit est intrigant, les objets de récupération partout. C’est l’univers de Gabor et les chapeaux rouillés.


Gabor en pleine action pour retrouver l'humanité !





Surconsommation, gaspillage : Qu’en est –il de notre planète ?


Le spectacle musical « Gabor et les chapeaux rouillés », dont le décor est emprunt au style steampunk, a été totalement conçu uniquement avec des objets de récupération. Le steampunk est un mouvement basé sur la création et la récupération !


Surconsommation, gaspillage, la durée de vie très courte des objets ! Le monde d’ aujourd’hui est un monde de l’instantané, dans lequel les gens sont continuellement pressés ! Ils veulent tout et tout de suite ! Ils sont sollicités de partout. Les publicités envahissent nos boites aux lettres, nos boites mails, nos programmes télévisés, nos paysages urbains. Quoique nous fassions, la publicité est partout, autour de nous. L’arrivée d’Internet n’a pas arrangé les choses, loin de là ! Les gens ont le nez collé sur leur téléphone portable à longueur de temps ! La publicité a envahi les réseaux sociaux !


On a même plus besoin de se déplacer pour acheter, juste à bouger un doigt et c’est dans le panier ! Le lendemain, on reçoit déjà notre colis chez soi ! Nous consommons trop et la plupart du temps, nous achetons sans en avoir besoin. C’est notre envie qui a pris le dessus ! Le désir d’appartenance, celui d’être comme tout le monde. On achète, on utilise (et encore pas toujours) et on jette. Oui, mais où ?



Surconsommation



Nos poubelles débordent, nos océans sont inondés de plastique, nos rues sont salies, nos habitudes sont mauvaises et bien incrustées. Notre planète est en train de dépérir ! Asphyxiée !


Le 1 août est "la date à laquelle nous aurons utilisé plus d'arbres, d'eau, de sols fertiles et de poissons que ce que la Terre peut nous fournir en un an pour nous alimenter, nous loger et nous déplacer et émis plus de carbone que les océans et les forêts peuvent absorber", explique Valérie Gramond de WWF, partenaire du Global Footprint Network.


Le mouvement "s'est accéléré à cause de la surconsommation et du gaspillage", explique Valérie Gramond, qui rappelle que dans le monde, environ un tiers des aliments finissent à la poubelle. "On met à mal la capacité de la planète à se régénérer", en puisant par exemple dans les stocks de poissons.


Pourtant, des alternatives existent, comme acheter ses fruits et légumes en circuits courts chez les producteurs, acheter ses aliments en vrac, ses vêtements en friperie, ne pas acheter sans réel besoin ! Il faut que les hommes prennent conscience de l’effondrement de notre planète. Il est primordial de changer nos habitudes de consommation ! C’est une nécessité !



Soyons malin : donnons une seconde vie aux objets du quotidien !




Gabor, un personnage étrange et fascinant, solitaire et farfelu, dans un univers fantastique. Evoluant sous vos yeux sans vous voir, il n’a de cesse de remplir, entre deux chansons qui résonnent en lui, la mission que lui a confiée son créateur avant de disparaitre : terminer la construction d’ « Harmonie », une machine qui l’amènera à découvrir l’humanité. Celle-ci, ayant complètement disparu des années plus tôt.


N’ayant plus le moindre humain sur terre pour l’aider dans sa tâche ! Gabor invente et réinvente des objets dont il n’a jamais eu conscience de leur utilité première.

C’est pourquoi, il a été tout naturel pour l’équipe de Gabor et les chapeaux rouillés, d’utiliser toutes sortes d’objets et de matériaux pour créer le décor !



Décor du spectacle musical "Gabor et les chapeaux rouillés"


Des heures de brocantes, de vides-greniers, d’encombrants, de portes à portes ont été nécessaire à la création de ce décor.

On s’est alors rendu compte d’une chose ! C’est à la portée de tous. Avec un peu de créativité et d’huile de coude et quelques heures de disponibilité, on peut faire d’un ancien meuble, une véritable merveille ! Solide en plus !

Alors pourquoi aller acheter ce que l’on possède déjà ? Pourquoi ne pas réutiliser ! C’est une démarche de recyclage volontaire et tout à fait responsable, dont on peut être fier !



Partie du décor du spectacle de Gabor et les chapeaux rouillés




La création et la réalisation de toute pièce, et de toute main, de ce décor insolite, nous a pris presque une année entière, par souci du détail !

Vint ensuite le temps de la création, toujours « fait maison », des costumes, des maquillages et des instruments (chacun unique au monde), des personnages liés au spectacle, puis celui de la mise en scène et des réglages techniques.

Au total, plus de 3 années de travail passionné, pour un résultat novateur et inédit dans le domaine du spectacle. De la récupération et du fait-main, et un message important à faire passer : Il est temps que l’humanité réagisse si elle veut continuer d’exister !

39 vues

07 69 83 75 32

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • Gris LinkedIn Icône
  • Gris Icône YouTube

En m'inscrivant à cette newsletter, j'accepte de donner mon adresse e-mail afin de recevoir un e-mail par semaine m'informant de l'actualité de la compagnie (dates, résidences, créations, articles de blog). J'adhère à la politique de confidentialité.

© 2020 - Gabor et les chapeaux rouillés - Tous droits réservés