À en croire le proverbe antique : « verba volent, scripta manent ». Cette locution latine, incitant à la prudence de l’écriture, est généralement plus connue dans sa traduction la plus populaire, sous la forme : « Les paroles s’envolent, les écrits restent ». Et c’est bien ici la deuxième partie de la phrase dont vous pourrez constater la véracité. En effet, vous trouverez répertoriés ici les principaux articles de presse écrite ayant trait au spectacle « Gabor et les chapeaux rouillés », à son univers et à ses personnages.

Il y a bien sûr, d’un côté, des articles parus dans la presse régionale, qu’elle soit quotidienne (la fameuse PQR, Presse Quotidienne Régionale), comme « La Voix du Nord », ou hebdomadaire, tel « L’Observateur de l’Avesnois » et ses différentes déclinaisons (« La Sambre », « L’Observateur du Valenciennois », « Le Courrier de Fourmies »…). En attendant, cela va sans dire mais cela va mieux en l’écrivant, que la presse des autres régions nous accueille, à son tour, à pages ouvertes.

Presse quotidienne

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

avignon-la-voix-du-nord-2022

Courrier Fourmies février 2022

Courrier Fourmies février 2022_article

IMG-20200913-WA0000

IMG-20210927-WA0002

PHOTO-2022-03-12-07-44-55

VdN 10_03_21 (2)

VdN Valenciennes 12_12_19_1

VdN 3-06-20

IMG_4950

VdN Valenciennes 22-02-19

Presse spécialisée

Et puis il y a également, d’un autre côté, une presse que l’on peut qualifier de plus « spécialisée », comme le magazine « Francofans » (n° 94, édition d’avril 2022), « La Fringale Culturelle » (n°18, mai/juin 2022), « J’aime rire » (été 2022)… Sans oublier différents Webzine d’actualités musicales, comme « La parisienne life » (publication du 4 février 2022), « Sélection sorties » (15 décembre 2021) ou la plateforme culturelle « New KG » (19 janvier 2022)…

Enfin, au fur et à mesure, vous pourrez retrouver ici  tous ces articles qui restent encore à écrire sur l’actualité et/ou l’intemporalité de « Gabor et les chapeaux rouillés ».

« Je ne suis qu’une plume qui vole au vent, une plume sur du papier blanc… »